Comment fonctionne une ferme pédagogique ?

Avoir son propre business constitue une des plus grandes sources d’épanouissement. Pour cela, il existe une infinité de domaines et d’activités. La création de ferme pédagogique en fait partie dont peu de gens saisissent encore l’importance. Connaître et comprendre le fonctionnement de ce système sauront vous aider à conclure sur sa faisabilité et sa rentabilité. Voici un focus sur ce thème !

Une zone d’élevage et de culture

Pour faire simple, une ferme pédagogique est un lieu dans lequel vous effectuez de l’élevage et de la culture vivrière. Selon votre préférence, vous pouvez avoir une exploitation totalement indépendante pour la ferme. Il en est pareil pour les infrastructures dans la zone. Par exemple, rien ne vous empêche à y installer des hébergements. En d’autres termes, il est question d’opter pour une mission d’insertion sociale vis-à-vis du projet. De ce fait, chaque ferme pédagogique fonctionne selon un statut bien déterminé. En déclarant un sous statut associatif à but non lucratif, vous ne payez pas de TVA, d’impôt sur les sociétés…

Un lieu de découverte et d’apprentissage

Une ferme pédagogique est également vouée à accueillir du public, à savoir : des étudiants et des employés. Les objectifs sont divers comme la découverte de l’élevage et la culture, ou encore la transmission de savoir-faire. Vous pouvez ainsi générer un revenu complémentaire à travers ce genre de projet. Il est alors possible de faire en sorte que votre ferme soit avant tout une ferme d’animation et de visite. Vous organisez en effet des visites guidées, des séances de découverte, des ventes en boutique, etc. Dans cet esprit, l’idéal consiste à sélectionner un sous statut d’entreprise privée, d’auto-entrepreneur ou de micro-entreprise. Des exigences accompagnent ce statut telles que le respect de la réglementation concernant les approches pédagogiques.

Un renforcement de liens entre l’Homme et la nature

Certains individus optent pour la création d’une ferme pédagogique en vue de se rapprocher de la nature et renforcer le lien déjà existant. Néanmoins, pour la bonne gestion et la réussite du projet, des compétences sont exigées. À titre d’illustration, il y a le sens de la communication pour accueillir et animer les visiteurs. Il en est de même pour les connaissances sur les animaux et les cultures que vous songez à exploiter. Évidemment, tout cela doit se dérouler dans un cadre respectant les normes de sécurité et d’accueil du public. Il faudra aussi prendre en compte la législation sur votre activité productive, la détention d’animaux vivants, la vente des produits locaux, etc.